Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors Jeu :: Poudlard
Invité
Invité
MessageSujet: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Sam 30 Déc - 1:14


Circe D. Avery feat. Adria O'neill


Rencontre au détour d'une ranger de livres


Adria arrive à la bibliothèque en milieu d'après-midi, elle n'avais pas cours à cette heure ci et voulais occuper sot temps efficacement. Elle dit poliment bonjour à la bibliothécaire qui la snob et la regarde de haut en bas.

Elle ne doit pas avoir beaucoup d'élèves qui lui disent bonjour à celle la. En même temps vu son amabilité. Ce dit-elle a elle même.

Elle tourne dans les ranger de livres. Elle cherchait un bouquin sur la défense contre les forces du mal avancé.
Au bout de la 2ème ranger des ancien livres oublier du fond de la bibliothèque, elle trouve enfin l'ouvrage qu'elle cherchait. En voulant le prendre, sa mains cogne dans celle d'une autre étudiante. Une jeune deuxième année qui souhaitais lconsulter le même livre qu'elle. Elles restent se fixer sans rien dire pendant quelques minutes. Adria brise alors ce silence de mort.

tu veux ce livre toi aussi ? Lui demande-t-elle gentillement. 
codage par LaxBilly



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 1273
Parchemins écrits : 552
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Sam 30 Déc - 16:03

Rencontre au détour d'une rangée de livres
Circe Dione Avery & Adria O'neill


Circe a fini les cours depuis un moment, elle erre dans les rayons de la bibliothèque à la recherche d'un livre sur la défense contre les créatures du mal. Un livre assez avancé dans la matière puisque Circe cherche une créature dont son père lui a parler. Une créature qu'il ne voit pas en seconde année normalement, elle ne pourrait le trouver que dans un ouvrage d'un niveau supérieur à son niveau. En espérant que la créature en question soit une créature étudiée pendant leurs études à Poudlard, ça, c'était une autre paire de manche. Son père a ce don incroyable de lui parler de choses qu'elle ne devrait pas savoir à son âge et ce peu importe le sujet.
Alors qu'elle parcoure une énième allée, un livre attire son regard. Un livre sur le sujet qu'elle cherche, mais d'un niveau bien supérieur au siens. Elle sourit contente d'enfin trouver quelques choses, mais alors qu'elle tend la main pour prendre l'ouvrage elle se cogne. Elle gémit plus par réflexe que par douleur et fronce les sourcils avant de regarder la personne qui a désiré le même livre qu'elle. Une jeune fille chatain clair plus agée qu'elle, au vu de l'ouvrage qu'elle a voulu prendre elle devait au moins être en cinquième année. Elle semble avenante aux premiers abords, mais avec sa famille Circe a appris à se méfier des apparences.



-Oui, je le voulais par curiosité, mais il te sera plus utile qu'à moi, je pense.



La jeune enfant la laisse prendre le livre. Circe arpente assez souvent les allées de la bibliothèque qu'elle trouverait bien vite un autre ouvrage à lire. De toute façon, rien ne lui dis que ce livre contient ce qu'elle cherche. Elle sourit faiblement à la jeune femme. Elle lui tendit la main et se présente alors à elle.


-Je m'appelle Circe Avery et toi ?  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Sam 30 Déc - 16:28


Circe D. Avery feat. Adria O'neill


Rencontre au détour d'une ranger de livres


Adria regarde la jeune serdaigle avec un grand sourire. Le visage de la 2ème année était dur, Adria avait compris qu'elle se méfiait d'elle. Elle ne pouvait pas l'en vouloir, son père lui avait appris à se méfier des inconnue aussi.

Enchanté Circe, moi c'est Adria O'neill. Je le voulais par curiosité aussi. Dit-elle en montrant le bouquin dans sa main.

Elle se demandais pourquoi une deuxième année voulais lire ce genre de livre. Les créatures magiques qui étaient mentionner dans cette ouvrage, était un sujet rapidement survoler par les professeurs. Trop sombre pour être enseigner à des jeunes sorciers.

On peut le regarder ensemble si tu le souhaites, par contre il ne faut pas qu'on nous voit traîner avec ce genre de livre. Cela serait mal vu. Lui propose-t-elle gentillement.

Adria voulait feuilleter ce bouquin pour trouver une créature qu'elle avait lu dans un carnet de son arrière grand-père. Le vielle homme avait vécu lors de l'ascention du célèbre sorcier Grindelwald. À cette époque la magie noir était moins tabou que maintenant.
 [/justify]
codage par LaxBilly



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 1273
Parchemins écrits : 552
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Ven 5 Jan - 15:17

Rencontre au détour d'une rangée de livres
Circe Dione Avery & Adria O'neill


Circe regarde la dénommé Adria. Un faible sourire apparaît aux coins de ses lèvres quand son ainée lui proposer d'aller feuilleter le livre ensemble discrètement. Elle n'a jamais fait ça auparavant, mais elle trouve l'idée intéressante. A deux on peut voir plus de choses et surtout on parait moins suspects. Et Circe se dit que c'est n'est pas une mauvaise idée de feuilleter ce genre de bouquin obscure à deux. Elles auront l'air moins suspecte certains penseront sûrement que ce ne sont que des jeux d'enfant, des jeux innocents. Circe sait qu'il vaut mieux qu'ils pensent ainsi pour leur bien-être mental.


-Ce serait un plaisir de le regarder avec toi.


La jeune Avery se dirige vers une table à l'écart pour y être tranquille avec Adria. Elle sort une feuille et de quoi écrire pour prendre des notes. Même si elle risque de ne pas trouver ce qu'elle ne cherche pas de doute qu'elle trouverait bon nombre de créatures intéressantes dans ce livre-là. Elle pose la feuille sur son journal intime de magie noir, il est hors de question de l'ouvrir en présence d'Adria. La Serdaigle l'a protégé par tant de sort ce n'est pas pour trahir ses secrets maintenant, il vaut mieux que la Gryffondor pense qu'il s'agit d'un simple journal intime que l'enfant garder de peur qu'on le fouille.
La Serdaigle prend les devant et ouvre le livre à la première page. Le troll de Nadroj apparaît alors fièrement devant eux. Une créature qui peut être effrayante, mais qu'elle connaît déjà. Elle a déjà noté toutes les informations intéressante sur ce sujet. Cette page n'a aucun intérêt pour elle, mais elle laisse Adria la parcourir.


-Je connais déjà le troll de Nadroj... Tu pourras tourner la page quand tu veux



Lance Circe un sourire aux lèvres. Elle ne pourrait se permettre de lui dire à chaque fois qu'elle connaître une créature de ce livre, elle sait que cela deviendrait vite suspect. Elle ne tient pas à être dans le radar de quelqu'un d'autre, elle en a déjà bien assez entre l'aigle observateur, la préfète agaçante et l'infirmier curieux
AVENGEDINCHAINS

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵

Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, - Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, - La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Ven 5 Jan - 21:59


Circe D. Avery feat. Adria O'neill


Rencontre au détour d'une ranger de livres


Adria et Circe se pose dans un coin de la bibliothèque à l'écart du reste des élèves. La jeune serdaigle ouvre l'ouvrage à la première créature magique qui n'était pas d'une beauté renversante. Le troll de Nadroj était un être répugnant qu'Adria avait déjà vu dans d'autre livres du même genre sombres. Ce genre de sujet l'intéressait étrangement, la magie noir n'était pas un sujet des plus commun. Elle tourne la page en espérant trouver la créatures qui l'intéressait.

Dit moi Circe, tu connaît beaucoup de créature magiques rare ? Demande timidement la Gryffondor ne voulant pas éveillé les soupçons de la jeune Serdaigle sur la créature qu'elle cherchait.

Son arrière-grand-père avait découvert cette créatures à New-York dans les années 20 quand il travaillais pour le ministère magique américain. Elle avait dévasté la ville en pleine crise de colère. La vie passé de son ancêtre la fascinait, ainsi que l'histoire de Grindelwald.
codage par LaxBilly


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 1273
Parchemins écrits : 552
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Ven 23 Fév - 17:48

Rencontre au détour d'une rangée de livres
Circe Dione Avery & Adria O'neill


Circe regarde la Gryffondor qui semble, elle aussi connaître les troll de Nadroj. La Serdaigle est un peu surprise, mais assez contente de pouvoir rapidement changer de page. Une autre créature qu'elle connaissait moins apparaissait sur la page d'après. Une question interrompit la jeune fille dans son début de lecture. Dione regarde Adria surprise de sa question. Non pas exactement de la question, mais du ton employé. Cette gêne dans sa voix, sa timidité apparente, alors qu'elle ne semblait être timide au début de leur rencontre. La jeune fille fronce les sourcils interrogative.

-J'en connais pas mal, elles sont pan de ce qui me passionne...

Circe a répondu d'une voix distante pas intéressé par la question. Elle est encore dans l'interrogation tandis qu'elle commence comprendre la gêne de la jeune fille. La mise en garde d'Adria concernant le risque qu'elles encouraient si elles se faisaient prendre à lire ce genre de livre prenait tout son sens désormais. La magie noire, si mal vu, une honte, une crainte pour beaucoup d'y être associé. Alors pourquoi la jeune Adria s'en était approché.
Curieux. Circe a grandi dans la magie noire, bercé d'histoire de créature dangereuse, de sort interdit, de torture. Des gens mauvais ou des paumés qui avaient trouvé refuge dans la magie noir, elle en avait croisé parmi les amis et connaissance de son père. Pourtant, c'était bien la première fois que quelqu'un qui ne semblait ni paumé ni mauvaise, avait cette lueur dans le regard en évoquant les plus sombres mystères du monde magique. Étrange, curieux, cela avait attisé la soif de connaissance de la jeune Avery qui se demandait pourquoi et comment la Gryffondor avait besoin de plonger dans un pan de la magie noire. Circe se demande aussi si la sorcière à conscience des dangers de s'approcher ainsi de la magie noire. Trop de questions sans réponse, Circe n'aime pas ça.

-Je peux te demander ce qui t'a attiré là-dedans ?


Circe ne porte plus d'intérêt à lire le livre trouvé, Adria lui semble désormais bien plus intéressante. Circe a posé ses mains sur les pages du livre afin que l'attention de sa nouvelle amie ne soit pas accaparée par autres choses. De toute façon au vu de sa question, il y a peu de chance que ce qu'elle cherche se trouve dans ce bouquin, malgré sombre réputation de ce livre.

AVENGEDINCHAINS

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵

Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, - Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, - La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Mar 27 Fév - 10:25


Circe D. Avery feat. Adria O'neill


Rencontre au détour d'une ranger de livres


Circe qui avait commencé sa lecture de la seconde page du livre qu’elles lisaient, elle s’interrompt pour répondre à la question d’Adria, d’une voix distante. La rouge et or surveillait du coin de l’œil les alentour de leur table, s’assurant que personne ne les écoutait. La magie noire était un sujet tabou dans le monde des sorciers depuis plusieurs années. Les livres de son arrière-grand-père lui avait fait voir d’un autres angles cette magie. Depuis ce jour, tout ce qui y touchait de près ou de loin l’intéressait. C’était devenu comme une obsession pour elle. Voulant connaître le passer, le présent et le futur de la magie noir.

La petite Serdaigle intriguer par l’attrait de la Gryffondor pour ce côté obscure de la sorcellerie lui pose une simple question. La bleu et argent pose sa main sur les pages de l’ouvrage, pour que l’attention de la 5ème ne soit pas détournée par sa lecture, et lui demande qu’est ce qui l’attirait là-dedans ? Adria reporte son regarde sur le doux visage innocent de Circe. Elle ne savait pas si elle pouvait faire lui confiance. Son père lui avait toujours dit de se méfier des personnes curieuses. Bien sûr, la rouge et or ne l’écoutait jamais. Elle n’avait rien à craindre d’une deuxième année, Circe n’allait pas répéter à tout le monde ce qu’elle allait lui dire. Adria regarde la Serdaigle dans les yeux.

Il y a quelque temps, j’ai découvert plusieurs journaux qui ont appartenue à mon arrière-grand-père. Il vivait du temps de Grindelwald. Ils étaient amis. Le fait de lire son histoire, ça m’a donnée envie de m’y intéresser pour en connaître encore plus sur cette époque lointaine que personne n’aborde. Chuchote-t-elle doucement, pour que personne ne l’entende. Et toi, dit moi ? Pourquoi t’y intéresse tu aussi ? Demande la lionne, intriguer par sa voisine de table.

C’était une Avery certes mais, étant à Serdaigle, Adria se disait que la choipeaux avait vu des qualités qui l’éloignaient de sa famille de mangemort. Comme pour elle, son père étant un partisan du mage noir elle aurait dû aller à Serpentard mais, le choipeaux en à décider autrement, ce qui permettait à la rouge et or décrire son histoire sans penser au choix de son paternel.
codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 1273
Parchemins écrits : 552
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Ven 6 Avr - 20:03
17:29

Rencontre au détours d'une rangée de livre
Tout homme s'enrichit
quand abonde l'esprit


Adria O'Neill & Circe Avery
.
Le feu brulant de la connaissance l'envahit tout doucement. Intérieurement, elle ne tient plus en place tant les questions sur Adria sont nombreuses. Pourquoi un tel attrait après la lecture d'un simple journal ?A-t-elle conscience du danger ? Qui était son grand-père ? Quel rapport avait-il eu avec la magie noire ? Tant de questions dont elle n'aurait probablement pas les réponses, pas sans donner un peu de soi, mais elle ne voulait pas répondre à la question d'Adria. Comme il est frustrant d'avoir tant de question découlant d'une réponse donnée et de ne pas pouvoir les poser sans contrepartie. La flamme grandit doucement, mais sûrement au fur et à mesure de son questionnement. Son regard se posant sur la rouge et or sujet de sa curiosité du jour. L'Avery ne peut laisser la conversation prendre fin à cause on obsession aux secrets familiaux bien cachés. Elle a en face d'elle une personne intéressante dont la famille détient probablement des informations importantes, utiles pour sa libération.
Circe détourne un peu le regard. Elle se concentre sur le livre avant de donner une réponse. Elle ne peut pas lâcher n'importe qu'elle bombe à une étrangère dans un lieu tel que la bibliothèque de Poudlard. Il fallait être imprudent ou fou pour cela. Elle n'est pas du genre à se fier aux apparences des gens qui travaillent, on peut écouter en lisant, surveiller en travaillant. Elle sait que ce qu'elle va dire par la suite ne sera pas un secret qu'entre Adria et elle, mais entre eux et ceux qui les écouteront. Un dilemme de choix qui la partage entre le feu de la curiosité et la glace de la raison.Ses yeux parcourent les mêmes lignes lui rappelant pour la énième fois ce qu'est un troll de Nadroj. Les mots glissent sur elle ne désirant pas s'imprégner dans sa mémoire une fois de plus. Son cerveau bouillonne de question sans obtenir de réponse. Devait-elle céder et répondre ? Ou garder ce silence qui devenait pénible? Adria a été sincère avec elle, du moins elle semblait l'être. La serdaigle esquisse un faible sourire tandis que l'aigle de sa maison apparaît dans sa tête. Eureka, elle a trouvé quoi dire pour satisfaire la curiosité de tous et pouvoir poser ses questions sans éprouver de honte ou de peur de n'obtenir aucune réponse par la suite.

-La curiosité, je suis une Serdaigle et le choixpeau ne c'est pas trompée de maison pour moi. Je suis avide de connaissance. Mes parents m'ont aussi appris a être ainsi toujours en quête du savoir ultime.

Dione a bien conscience d'avoir mit de trop longue seconde, bien trop longue. Des secondes suspectes, mais elle a l'espoir que la gryfonne mette ça sur le compte du nom Avery. Après tout, elle venait d'évoquer sa famille chose qui n'était pas dans ses habitudes. Quand on est un Avery, on est discret. Il est tout bonne inutile et stupide débruiter nos allégeances et nos idéaux partout, en particulier quand on ne les partage pas avec sa famille.Là n'était pas la question . Il y a plus intéressant comme question comme celles qui l'on poussait à répondre à la question de la rouge et or. Circe est ainsi, elle ne donne des informations que lorsqu'elle juge que ce sera nécessaire pour obtenir de meilleures informations. Elle sait aussi prendre son temps, la précipitation n'amène qu'à la suspicion. Et la suspicion qu'au silence, chose qu'elle ne désire pas obtenir. Il faut qu'elle pousse la gryfonne à parler, à se dévoiler. Elle sourit faiblement et regarde Adria dans les yeux. Son air est plus doux, plus chaleureux qu'au tout début de leur rencontre, elle en a bien conscience. Il est normal que cela se déroule ainsi, sinon comment avoir la confiance et les informations qu'Adria possède. De plus, elle doit bien l'avouer la gryfonne est d'agréable compagnie.

-Ton grand père à vécu au temps de Grindewald. Son journal doit être une mine d'information extraordinaire, tu en as de la chance. Il est était magizoologiste ?


Quelle question innocente, tellement loin des véritables intérêts de l'Avery, mais nul besoin de mettre la puce à l'oreille d'Adria sur cela. Les questions innocentes qui semblent baser sur de la simple curiosité sont souvent les meilleures à poser. En fonction de l'interlocuteur, elles suffisaient souvent à apporter bien des informations importantes. Circe ignore si Adria fait partie de ceux qui partagent leur savoir facilement ou si comme elle, elle pouvait se montrer dur en affaires. Peu importe, elle s'adaptera comme à chaque fois. Le principal étant de toujours contrôler la situation quoi qu'il en coûte.
Son père a été un bon professeur pour cela. L'Avery a bien retenu ses leçons concernant la maitrise d'une situation et la manipulation. Il faut dire qu'elle restait bonne élève même avec son père, en fait surtout avec son père. Son père n'étant satisfait que lorsqu'il avait l'impression de tout contrôler et Circe ne souhaitant pas attirer les foudres de son paternel, elle se plie. Le jour viendra où il n'aura plus aucun pouvoir sur elle. Elle se l'était promis pour son cousin et pour elle.
Son attention revient sur Adria dont elle attend la réponse avec un silence respectueux. Circe a l'impression que cette rencontre n'est pas due au hasard et que l'aigle et la griffonne devaient se rencontrer. Elles partagent des centres d'intérêt commun, parcourent les mêmes allés de la bibliothèque, Elles ont été voué à se rencontrer, il fallait juste attendre, simplement attendre pour que la rencontre se fasse et que Circe trouve une autre source d'information ou d'apprentissage. Peut-être en était-il de même pour miss O'neill, peut-être elle aussi apprendrait avec la jeune Avery. Pour l'instant Dione n'a pas envie de délier sa langue, mais rien ne lui dit qu'elle ne le fera pas dans le futur. Il suffit d'attendre pour savoir.



Fiche de CaptainBen hearts

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵

Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, - Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, - La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Mar 17 Avr - 17:26


Circe D. Avery feat. Adria O'neill


Rencontre au détour d'une ranger de livres


Adria avait posé une question simple, mais qui semblait être difficile de donner une réponse pour Circe. Elles restent quelques instants en silence attendant que l’une d’elles ne parlent. La jeune Serdaigle détourne le regard, se concentrant sur le livre toujours ouvert en face des deux jeunes élèves. La rouge et or reste la regarder attendant patiemment que la jeune Avery daigne répondre à son interrogation. Elle ne la presse pas et attend qu’un mot ou une phrase sorte de la bouche de la 2ème année. Ne voulant pas être entendu par des oreilles indiscrète, la Gryffondor prend sa baguette, la cache sous la table et utilise le sortilège d’Assurdiato. Elle était devenue assez douer à force de pratique pour les sortilèges informulé, sa voisine de table ne savait donc pas que personne ne pouvait plus les entendre. Un bourdonnement sifflerait dans leurs oreilles s’ils essayaient d’écouter la conversation des deux jeunes filles. La petite aigle lui esquisse un timide sourire avant de lui répondre enfin.

La lionne ne croyait pas trop en les explications de la Serdaigle. Elle avait été honnête envers sa voisine, mais elle au contraire ne l’était pas en retour. La rouge et or était déçu de cette réponse peut convaincante. Il n’y a pas que les Serdaigles qui sont curieux. Se dit-elle tournant la page du livre qui était restée trop longtemps ouvert sur le troll de Nadroj. La créature qui suivait était un Grapcorne, une créature qui possède des cornes aux propriétés magique.

D’un air plus doux et chaleureux qu’au début de leur conversation, Circe lui demande avec un léger sourire sur les lèvres, si son arrière-grand-père était magiezoologiste. Adria ne savait pas comment répondre à cette question. Son ancêtre était un partisan de Grindelwald, c’était un mauvais sorcier dans tous les sens du terme. La magie noire est ancrée dans sa famille depuis des générations. Son nom de famille étant originaire des États-Unis, seul son père, qui avait fait sa scolarité à Poudlard, avait été envoyé à Serpentard, la maison des sorciers qui étaient prédestiné à servir les puissants mages noirs.

Non il n’était pas magiezoologiste. Dit-elle, sans en dévoiler trop sur les activités criminelles de son ancêtre. Pour te prévenir, j’ai jeté le sortilège d’Assurdiato sur les élèves proches de nous. Tu peux parler sans risque. Ajoute la jeune Gryffondor pour mettre la Serdaigle en confiance.

Elle tourne le regard vers la page du livre qui était posé sur la table devant elles et attend impatiemment comment allait réagir la jeune Serdaigle. Elle avait appris de par son père de ne jamais en dire trop d’un coup à quelqu’un qu’on venait de rencontrer. Comment pouvait-elle savoir si elle pouvait faire confiance à cette jeune adolescente. Certes elle n’était pas à Serpentard, mais c’était une Avery, leur famille comme la sienne faisait partie des partisans du mage noir Voldemort qui avait été ramené à la vie par le sceptre de résurrection. Elle connaissait son cousin Caecus Avery, qui était en 6ème année à Serpentard, elle lui faisait confiance, mais restait toujours méfiante envers lui malgré les sentiments inavoués qu’elle avait pour le jeune homme. Si Circe se montre honnête envers elle, peut-être qu’elle lui révèlerait ce qu’elle cherche. La créature qui la fascine.
codage par LaxBilly



540 mots
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 1273
Parchemins écrits : 552
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe) Ven 8 Juin - 17:25

Rencontre au détours d'une rangée de livre
Tout homme s'enrichit
quand abonde l'esprit


Adria O'Neill & Circe Avery
.
Son regard se pose sur la page du livre qu’Adria vient de tourner. Un Grapcorne, quel ennuie ce livre finalement. Est-ce qu’un seul des livres de cette bibliothéque contient quelques choses de nouveau pour elle ? Forcément, il y a tellement de livre. Beaucoup qu’elle n’a même jamais regardé et énormément qu’on lui interdit de consulter. Aucun doute que si ses réponses ne sont pas dans le reste de la bibliothèque, elles se trouvent sans aucun doute dans la réserve. Elle a déjà prévu d’aller la visiter cette réserve, mais là n’est pas le propos. Son regard se pose sur Adria un sourire tendre aux lèvres. Elle ne semble pas convaincue par sa réponse qui fut donné bien trop de temps après la question. Peu importe, elle s’en contenterait. Circe n’a guère l’intention d’en dire plus sur elle pour le moment. Elle ignore encore si elle obtiendrait de la griffonne ce qu’elle désire. Elle ne croyait pas au juste partage des informations et encore moins en l’honnêteté des gens. Elle sait que tout le monde ment, certains sont juste meilleurs que d’autre. Malheureusement, dans cet art on ne peut jamais savoir qui sont les meilleurs, alors mieux vaut-il se faire le plus discret possible. En particulier lorsque son nom est connu d’un aussi grand nombre de personne que l’est celui des Avery.  

Adria parle. Circe sourit poliment. Son cerveau enregistre l’information nouvelle et l’analyse. Une personne s’intéressant a la magie noire et aux animaux fantastique dangereux dans une époque sombre et qui n’était pourtant magiezoologiste. Intéressant, mais pour l’instant inutile. Un pale reflet d’un passé sans aucun doute très sombre ayant gorgée d’histoire et de connaissance le nom des O’neill. Un savoir que Circe compte bien s’approprier, mais pas n’importe comment. Son regard se pose sur sa camarade. Elle doute d’obtenir plus d’information de sa part à se sujet. Elle semble méfiante comme elle a raison. Elle aurait dû l’être plus tôt néanmoins. Elle aurait dû commencer à l’être avant de dire à n’importe qui des informations si précieuses sur sa famille en particulier avec une Avery en interlocutrice. Circe ne va pas se plaindre de sa naïveté, elle lui apporte un savoir que ce bouquin n’aurait pas pu lui apporter.  

Circe fronce les sourcils alors que son ainée lui parle du sort assurdio. Elle regarde sa camarade bizarrement. Un assurdio parfait selon ses dires, alors qu’elle était en cinquième année.  Dione ne parvient pas à y croire. Assurdio n’est pas le sort le plus dur qu’elle ai rencontrée, mais il demande une certaine maitrise. Elle doute sincèrement que sa nouvelle amie ai le niveau pour en produire ne serait-ce qu’un de faible niveau en particulier en sort informulé. Circe se retient de toute remarque acerbe ou moqueuse pour ne pas la vexer.  Elle a besoin de s’en faire une amie. Elle a besoin de certaines choses qu’elle possède du moins pour l’instant.

Circe la regarde et sourit faussement, elle est douée pour faire semblant particulièrement douée. Un talent qu’elle tient de son père sans aucun doute, un maitre en la matière. La jeune Avery chasse la pensée amère qui lui vient, alors qu’elle se rend compte d’un point commun avec son paternel. Elle regarde Adria. Elle se lève. La conversation a assez durée. Elle n’obtiendra rien de plus pour le moment que ce soit d’Adria ou de ce livre. Elle ne voit pas l’utilité de rester là, alors qu’elle a bien d’autre chose qui l’attende ailleurs.  Elle sourit à la gryffondor tout en vérifiant de n’avoir rien perdu ou oublier de ses affaires. Elle fait un signe de la tête poli à Adria.



-Peut-être une prochaine fois Adria. J’ai des choses à faire, mais on aura d’autre occasion de parler. Je n’en doute pas.




Circe lui sourit avant de partir la laissant cogiter là-dessus. L’avery n’a aucun doute que ses pas croiseront de nouveau ceux d’Adria. Probablement viveront-ils des aventures ensemble, mais pour l’instant autant ne pas chercher à trop pousser leur amitié. Circe sait se montrer patiente, bien qu’elle doute que la patience soit d’une grande utilité dans ce cas-là, elle attendrait le bon moment. Il viendra, il vient toujours. Elle le sait mieux que personne. La précipitation ne mène qu’à la défaite.

THE END

Fiche de CaptainBen hearts



pack a gallions:
 

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵

Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, - Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, - La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe)
Revenir en haut Aller en bas
Rencontre au détour d'une ranger de livres (Circe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Return Of Voldemort :: Hors Jeu :: Poudlard-
Sauter vers: