Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: The begining :: Choixpeau magique
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Sam 7 Juil - 23:22



James Fleamont Potter
- to defeat the darkness -
• Age : 61 ans (apparence : 21 ans, merci madame la faucheuse)
• Date de naissance : 27 mars 1960 (déjà tout ce temps ? Je ne l’ai pas vu passer)
• Orientation sexuelle : hétérosexuel (en tous cas, amoureux de Lily… pour le reste, je me suis jamais posé la question)
• Nationalité : God save the queen
• Situation familiale : heureux marié à la jolie Lily Evans, papa du sauveur du monde, et grand-père de trois magnifiques petits enfants (Pourquoi ces sentiments contradictoires quand je les regarde?)
• Métier : Détective privé installé à Londres, membre de l’Ordre du Phénix (de l’action, des révélations, quoi de mieux?)
• Nature de sang : Pur (je n’y prêtait pas vraiment attention avant… maintenant ça me semble capital… c’est drôle quand même)
• Espèces : Sorcier
• Don : Animagus non déclaré (mais le cerf, c’est devenu un secret de polichinelle… un peu trop de monde est au courant à mon goût...)
• Particularité : Paranoïa


Description.



the character James Fleamont Potter est de ces hommes à qui tout sourit : sorcier doué doté d’exceptionnelles prédispositions pour la magie et le quidditch, heureux marié à la femme qu’il convoite depuis l’enfance, né avec une cuiller d’argent dans la bouche, choyé de ses proches, apprécié malgré l’emportement de son caractère. James Potter est solaire. Partout où il passe, ce bel homme qui ne semble guère avoir que la vingtaine, attire les regards, suscite les convoitises. Cheveux bruns en épis, dans lesquels il continue parfois de passer la main (les vieilles habitudes d’enfance ont la vie dure, mais au moins a-t-il renoncé à jouer avec tous les vifs d’or qui lui passent sous le nez et à jeter des coups d’œil en arrière pour vérifier que les femmes n’ont d’yeux que pour lui), yeux bruns vifs, stature athlétique (merci le Quidditch). On peut s’accorder sur le fait que James Potter ne laisse personne indifférent, et surtout pas lui-même.

Fier ? Non, l’homme est conscient de sa valeur (ou du moins de celle qu’il se prête) à ses yeux, il est un rempart contre le mal et la magie noire : il a sacrifié sa vie pour qu’Harry puisse défaire les ténèbres, à présent qu’il est de retour à la vie, il faut faire en sorte que son sacrifice n’ait pas été vain. S’il n’a pu protéger convenablement sa famille la première fois, il ne fera pas deux fois la même erreur. Il est prêt à tout pour épauler son fils dans son combat et veut être là pour les siens, quelque qu’en soit le prix. Dans sa jeunesse, l’insouciance de son tempérament lui avaient fait négliger beaucoup de choses : le prestige de sa famille rentière grâce à la société commercialisant la potion Lissemplis (entre autres innovations esthétiques), les responsabilités de chef d’entreprise qui finiraient bien par lui incomber, l’histoire de sa famille à laquelle il n’a toujours prêté qu’une oreille discrète. Le temps de l’insouciance est bien loin : James est dévoué à ses descendants, mais il a aussi, depuis sa résurrection, renoué avec ses ascendants. Il s’est soudainement pris de passion pour l’histoire des Potter (la documentation est heureusement aisée à trouver, et il a découvert récemment, par exemple, son illustre Ascendance du cadet des Pevell, de quoi s’enorgueillir un peu plus), et le rachat de la société Lissemplis à sa mort l’agace prodigieusement. Il compte bien redonner aux siens leur prestige d’antan. Le nom « Potter » n’a pas fini de résonner dans les chaumières.

Toutes les facilités de sa vie l’ont conduit à croire, dans une certaine mesure, que beaucoup de choses lui étaient dues et à afficher une confiance inébranlable en l’avenir. Lily Potter, le premier obstacle de sa vie, la première à ne pas se pâmer devant lui, celle qui lui a résisté si longtemps a bien fini à son bras… Comment, dès lors, James Potter pourrait-il échouer lorsque tout vient à point qui sait attendre ? L’impulsif gamin qu’il était a appris à se contrôler davantage. Il est devenu plus responsable, plus fin en conservant sa vivacité d’esprit et d’action. Parce qu’il croit en l’avenir, qu’il est un homme d’espoir, il est capable de grandes choses et de vastes entreprises.

Pourtant, la mort l’a atteint plus qu’il ne veut le laisser paraître. S’il affiche toujours une désinvolture certaine, James Potter n’est plus seulement cette flèche de volonté perçant dans la vie. Mourir et renaître a planté en lui les germes du chaos : comment Voldemort a-t-il pu les trouver si aisément ? Pourquoi était-il si démuni face au mage noir ? Pourquoi Dumbledore n’a-t-il pas agit ? Pourquoi lui avait-il ôté son seul moyen de mettre à l’abri son fils et son épouse : la cape d’invisibilité ? La trahison de Peter Pettigrew ne fait aucun doute et a brisé l’inébranlable confiance que l’homme avait pour les êtres humains et en ses capacités, surtout, à juger de leur nature. Les traîtres ne sont pas seulement à Serpentard, il y en a partout, même dans ses cercles les plus proches. Harry, le fils dont il est si fier, l’être qui compte le plus au monde à ses yeux, n’est peut-être pas en sécurité, ni ses petits enfants. Ni son épouse tant aimée.

James voit dans sa résurrection une chance de reprendre le combat contre les arts sombres en s’engageant dans l’Ordre du Phénix, mais aussi de reprendre les choses où elles se sont arrêtées : avoir des enfants, choyer son épouse, vive une vie épanouie, connaître Harry et sa descendance, devenir quelqu’un de bien… et surtout faire les bons choix de fréquentation : Albus Dumbledore a perdu sa confiance, et il se montre très prudent avec qui n’est pas de son sang. Il faut du temps pour panser ses plaies des blessures de la mort.

 
Histoire.



your history Enfance

Il n’est rien de plus beau que l’union de deux êtres épris l’un de l’autre. Fleamont et Euphemia Potter le savaient lorsqu’à la quarantaine passée, ils essayaient encore et encore de s’assurer une descendance, priant pour qu’un enfant finisse par voir le jour de leurs ébats tendres et fatigués après une vie d’espoir. Les deux sorciers au sang pur sentaient leur allant et leur courage face à la stérilité s’épuiser à mesure qu’ils fêtaient leurs anniversaires respectifs : viendrait bien un jour où il serait trop tard et où la lignée Potter finirait par mourir. Les actionnaires de l’entreprise familiale n’attendaient probablement que cela : pouvoir s’emparer de la mine d’or de la société de produits cosmétiques Potter, mais également de nombreuses recettes de potions qui faisaient la fortune familiale. Fleamont Potter était brillant en potions, là où son propre père n’avait fait que fructifier l’entreprise familiale, Fleamont la dirige, règne sur son patrimoine, et s’occupe directement des affaires de gestion interne. Il est même l’inventeur brillant de la potion capillaire Lissemplis : une victoire commerciale ébouriffante. Le couple fut donc le plus heureux du monde lorsque la nouvelle tomba : Euphémia était enceinte, et attendait l’inespéré héritier Potter. Un coup dur pour les actionnaires de l’entreprise qui y voyaient leur futur despote.

L’enfance du très espéré James Fleamont Potter se déroula le plus placidement du monde.  En recevant les leçons de son père et l’enseignement de sa mère, le jeune James Potter put démontrer toute l’étendue de son talent pour les enchantements. Son père était un duelliste particulièrement talentueux, et il profita pleinement de la grande affinité de son fils avec la magie pour l’entraîner rigoureusement. Il tenta de lui inculquer le sens de la précision (ça ne marcha que pour ce sur quoi James avaient envie de se concentrer), d’excellents réflexes (utiles pour le Quidditch) et surtout, une haine des plus féroces pour les arts obscurs. Fleamont et Euphémia emmenaient ainsi parfois leur fils dans le monde moldu : ils souhaitaient que James soit capable d’affection et de pitié pour tous, quelque soit la pureté de leur sang. C’est à l’occasion d’une de ces sorties que James découvrir, l’oeil émerveillé, une boutique de farces et attrapes parfaitement moldues. Le poil à gratter coula à flots dans la maisonnée les jours qui suivirent.

C’est fort de cette enfance heureuse, à vadrouiller dans les champs, répandre du poil à gratter et se moquer de la réputation des Malefoy et des Black que le petit James Fleamont Potter reçoit sa lettre pour Poudlard (évidemment : comment pouvait-il en être autrement ?) ; la virée qui s’en suit sur le Chemin de Traverse prend pour lui une signification particulière : il va enfin obtenir sa baguette magique. Une excellente baguette de duelliste, aux dires d’Ollivander. Cette brève mention, lâchée à dessein peut-être, fait gonfler d’orgueil le coeur de Fleamont : tout indiscipliné qu’il soit pour l’heure, son fils pourrait bien suivre ses pas, et faire briller sur le nom « Potter » toute la noblesse de son coeur et l’éclat de son talent.

Poudlard

Le petit Potter était enfin élève à Poudlard. Tout lui sembla d’emblée merveilleux : de la silhouette rouge de la locomotive, à l’effervescence qui promettait mille belles rencontres. Enfant choyé, gâté, il se révéla aussi très vite doté d’une grande affinité avec la magie, d’une inébranlable confiance en lui, et d’un goût prononcé pour les bêtises. En cela, il ne pouvait que bien s’entendre avec l’indiscipliné Sirus Black rencontré dans sa prime jeunesse par un hasard des plus total : les Potter et les Black ne s’étaient jamais spécialement bien entendu, puisque les Potter ne se sentaient absolument pas concernés par la gloire qu’ils étaient censés tirer de la pureté de leur sang, aussi les deux familles se croisaient-elles tout au plus dans le beau monde, à l’occasion de réceptions ou d’événements mondains. James eut l’heure de s’installer dans le compartiment occupé seulement par Sirius Black. Entrèrent deux autres première année : la jolie Lily Evans et son ami Severus Rogue. James ne connaissait aucun des trois à son arrivée dans le Poudlard Express, mais son destin se scella à l’instant même. Il venait de rencontrer son meilleur ami, sa future épouse (qui le gratifia de la première gifle d’une longue série) et sa némésis de toujours.

Dans les premiers temps de leur amitié, Fleamont Potter vit d’un mauvais œil que son fils fréquente le jeune Sirius Black, enfant d’une famille ô combien réputée pour ses positions extrêmes, mais d’années en années, de visites en visites, Sirius finit par faire partie de la famille, et le couple Potter dut bien se rendre à l’évidence : il y avait au moins un Black pour relever le niveau de sa famille… Encore heureux parce que ledit Black semblait plus souvent fourré chez eux pendant l’été, avec leur fils que chez lui auprès de son frère.

Les années à Poudlard s’écoulaient vite, trop vite, rythmées par le Quidditch (James était devenu poursuiveur, et un brillant poursuiveur, qui plus est, qui s’enorgueillissait de marquer quelque soit le gardien adverse… ce qui n’était pas totalement inexact), les gloussements des jeunes filles (sauf celui de Lily : elle lui restait ostensiblement hostile, malgré toutes ses tentatives de rapprochement. Ce qui était au départ un jeu devint une obsession et la flamme d’un pur amour. James finit par s’éprendre de la jolie née moldue), les plaisanteries de mauvais goût faites avec Sirius, mais également avec deux autres élèves rencontrés à la table des gryffondor. L’énigmatique Remus Lupin, un petit gars au regard timide mais dont le sérieux, la bonté d’âme et les connaissances acquises auprès de son père forçait l’admiration de James. Ce dernier se sentit d’emblée des élans de grand frère protecteur pour Remus Lupin… Ce qui était très ironique, puisque des deux, Remus était probablement le plus responsable et le plus mature ! Enfin, Peter Pettigrew, un petit garçon grassouillet qui semblait vouer une admiration certaine à James et Sirius. Les deux compères s’accommodaient fort bien de ce bon public un peu faible mais attachant.

Au cours de leur deuxième année, les amis commencèrent à avoir des doutes sur l’état de santé de Remus : celui-ci sortait du château systématiquement les soirs de pleine lune et revenait en inventant des excuses comme la maladie de sa mère. James et Sirius ne furent pas dupes longuement et finir par faire avouer à Remus le pot aux roses après l’avoir compris eux-même. Loin d’abandonner son ami, et frustré de constater qu’il se dévaluait en raison de sa lycanthropie, James proposa à ses amis de devenir des animagi pour soutenir le jeune Lupin chaque soir de pleine lune. Ils commencèrent à se documenter et s’entraîner. Si la transformation de James et Sirius fut assez aisée (ils y parvinrent dès leur début de quatrième année), cela fut beaucoup plus laborieux pour Peter Pettigrew qui n’y arriva finalement qu’en cinquième année, avec toute l’aide de ses amis.

Les maraudeurs

Le secret qui liait le petit groupe prit de plus en plus d’ampleur dans leur vie : leur transformation en animagus passait par la connexion avec leur animal intérieur. Une fois que ceux-ci l’eurent trouvé, des surnoms en découlèrent, de même que des serments et la mise en place d’artefacts magiques. Remus, James, Sirius et Peter passèrent ainsi des soirées entières à consigner tout leur savoir sur les passages secrets de Poudlard (et toute leur impertinence) dans une carte ensorcelée du château. Ce fut la première fois, aussi, qu’ils se donnaient un nom de groupe : les Maraudeurs. Cette carte accompagnée de l’héritage familial reçu de son père pour ses quatorze ans, la cape d’Invisibilité, permit à James accompagné de ses amis de faire de Poudlard le théâtre de toute leurs facéties, jusqu’aux plus cruelles subies par Severus Rogue, la némésis estudiantine de James. Celui-ci méprisait (et méprise encore) le goût du jeune sorcier pour la magie noire plus encore qu’il jalousait sa proximité avec Lily. Ce qui était un jeu (maltraiter le petit serpentard) devint très vite un combat personnel : James voulait montrer à Lily toute la dangerosité de son « grand ami de toujours » qui traînait un peu trop avec des mangemorts en puissance et semblait en savoir beaucoup trop sur les arts obscurs. S’il lui fallait acculer Severus pour révéler sa vraie nature aux yeux de Lily tout en ayant l’héroïsme de briser un mangemort en devenir, il le ferait. S’en suivirent des remarques déplacées, des blagues humiliantes, et des farces cruelles. James et Sirius montaient dans une surenchère, avec le soutien de Peter et l’absence d’opposition franche de Remus, partagé entre ses bons sentiments et sa volonté de s’intégrer.

Certaines blagues, toutefois, allèrent franchement trop loin. James eut ainsi vent d’une combine de Sirius visant mettre nez à nez un jeune Severus Rogue avec un Remus Lupin transformé un soir de pleine lune. James intervint ce jour là en forçant Sirius à se dénoncer auprès de Dumbledore, et en allant secourir Rogue. Ce n’était pas pour ce dernier qu’il s’inquiétait – même si le fait que Sirius ait été près à faire tuer Rogue le blessa – mais pour Remus Lupin qui n’aurait sans doute pas supporté psychologiquement le fait de devenir un meurtrier ou une source de contagion malgré lui, puisque la potion tue-loup n’existait pas encore en ce temps là.

De même, James ne retira pas autant de satisfaction qu’il le croyait en brisant l’amitié de Lily et Severus : au terme de leur cinquième année, il s’en prit une fois encore à Severus en menaçant de le déshabiller en public d’un enchantement. Lily intervint à la fois en tant que préfète et qu’amie, et Severus l’envoya bouler en la traitant de « Sang de Bourbe ». A cet instant, James Potter ne put s’empêcher de tenter d’intervenir pour venger sa douce amie mais se fit, une fois encore vertement rembarrer. Lily mit le doigt sur le fait que tout était de sa faute et qu’il se conduisait comme un parfait imbécile depuis le premier jour. Leur dispute fut pour le moins violente, laissant l’amour propre de James si meurtri qu’il put entendre, pour la première fois de sa vie, cette petite voix intérieure qui lui soufflait que, peut-être, il n’était pas impossible qu’il se conduise effectivement comme un abruti.

Rome ne se construit cependant pas en un jour. Il fallut encore deux ans à James pour s’assagir et se rapprocher de Lily Evans en mettant tout en œuvre pour la séduire et se montrer plus attentif à ses attentes et à ses aspirations. Même s’il ne l’avoua jamais à qui que ce soit, James commença à ressentir une certaine honte à ce qu’il avait infligé à Severus Rogue, et même s’il continua de le détester cordialement, il s’arrangea pour le croiser moins souvent au cours de ces dernières années de scolarité à Poudlard, de façon à juguler ses envies de le tuer. Lily, devenue préfète-en-chef, lui mena la vie dure, mais finit par accepter de sortir avec lui à l’occasion des vacances de Noël de leur septième année, et ne devait plus le quitter jusqu’à la mort.

L’Ordre du Phénix

Après leur scolarité à Poudlard, James et Lily s’engagèrent tous deux à leur manière dans l’Ordre du Phénix. James accepta son statut de rentier, et reprit les rênes de l’entreprise familiale. Contrairement à son père Fleamont Potter, qui se mêlait beaucoup de la vie de l’entreprise, ce ne fut pas le cas de James. Il confia à d’autres le pouvoir, et n’en conserva que les bénéfices. Il investit cet argent pour assurer le confort de sa famille et procurer des fonds à l’Ordre du Phénix dans sa lutte contre le mal. Libre de tout engagement professionnel, il pouvait ainsi combattre directement sur le terrain. Son apprentissage du duel auprès de son père fut un précieux atout dans toutes les missions pour lesquelles il se porta volontaire.

A son grand dam, cependant, Lily refusa de suivre le chemin qu’il espérait la voir prendre : il rêvait d’une femme au foyer en sécurité, elle s’engagea chez les Aurores, arguant que puisque le ministère de la magie était corrompu, avoir quelqu’un à l’intérieur à faire ses classes n’était pas une si mauvaise idée. Très réticent, et après une dispute mémorable, James la laissa finalement faire, la mort dans l’âme : l’amour de sa vie lui échappa et entra à l’école des aurores en prenant une spécialisation en médicomagie lui permettant de travailler à mi-temps à Sainte Mangouste. Poussés par l’urgence de vivre et l’imminence de la mort qui planait sur eux, Lily et James se fiancèrent l’année de leurs dix-huit ans, au cours d’une petite fête entourée des leurs (principalement des membres de l’Ordre, leurs familles, et quelques professeurs proches comme Minerva McGonagall). Cette petite fête fut cependant bien vite interrompue par l’arrivée de Mangemorts parmi lesquels Severus Rogue, bien décidé à se venger de James Potter et à récupérer Lily. James ignora cependant toute sa vie durant qu’il avait recroisé à cette occasion son souffre-douleur de jeunesse.

James comme Lily poussés par les événements, se marièrent bien vite à l’occasion d’une cérémonie discrète où seuls leurs plus proches amis et parents étaient conviés. Leur (trop courte) lune de miel vit la conception de Harry et les funestes conséquences qui en suivirent. Si le couple put vivre heureux quelques temps, la guerre les rattrapa un peu trop vite à leur goût. Lily et James furent contrains de se cacher une année durant sur les conseils de Dumbledore.

Devoir resté « emprisonné entre quatre murs » fut une épreuve particulièrement difficile pour James. Homme d’action, il voulait sans cesse partir sur le front, malgré son enfant en bas âge et les tentatives d’apaisement de Lily. Il se montra particulièrement à cran durant cette année de réclusion, s’agitant comme un lion en cage, en proie à des accès de fureur, d’angoisse et de mélancolie. Il trouvait sa seule joie dans ses jeux avec son fils, et se montrait souvent injuste avec Lily. Il y eut de nombreux éclats de voix, de nombreuses excuses, de nombreux silences. Lorsque Voldemort passa la porte de la maisonnée, ce fur un mélange de soulagement et de résignation qui prit James : il savait qu’ils ne s’en sortiraient pas, mais était ô combien heureux que cette demi-vie en prison s’achève enfin.

Revenir à la vie

Lorsque James rouvrit les yeux, quelques quarante années après son trépas, les deux premières choses qu’il vit furent son portrait craché avec les yeux de son épouse et un étrange sceptre agité dans le salon de Sirius. Il n’avait aucun souvenir de sa période de « mort » et avait encore dans la mémoire le visage de Voldemort et l’éclair vert qui l’avait emporté. Il paniqua, se redressa, vit son fils, vit son épouse, et comprit qu’une longue nuit d’explications s’en suivrait.

Retrouver des visages connus et changés à la fois le perturba beaucoup : Remus Lupin comme Sirius Black avaient beaucoup vieilli. Son fils paraissait désormais plus âgé que lui et avait sauvé le monde en plus d’avoir donné le jour à trois beaux enfants. Il nota l’absence de Peter, et passa les jours suivants à apprendre et assimiler tout ce qui s’était passé dans le monde de la magie au cours des quarante dernières années. Il entendit les récits d’Harry, de Sirius, de Remus, et de nombreux autres jusqu’à ce que toutes ces voix deviennent une cacophonie dans son crâne. Au cours d’une discussion, il se leva brusquement en frappant du poing la table, prit une veste et se barra pour aller faire le point sous l’oeil médusé de l’assemblée. Loin de toutes ces discussions, il put faire le point et reconstituer les événements : Dumbledore lui avait imposé un an de réclusion soit-disant pour les protéger. Cette réclusion avait surtout eu pour conséquences de le tenir loin des combats, et de le rendre irritable. Il lui avait emprunté sa cape d’invisibilité pour l’étudier, soi-disant, mais il l’avait surtout privé d’un précieux atout pour dissimuler sa femme et son enfant aux yeux de tous. Enfin, le vieux sorcier avait élevé Harry comme un cochon que l’on envoie à l’abattoir se faire tuer par Voldemort. Severus Rogue avait presque été un meilleur père pour Harry, tout mangemort, traître, injuste et puant personnage qu’il fût que Dumbledore. Et cela, James Potter ne pouvait le tolérer. Il ne pouvait tolérer que Severus Rogue ait protégé son fils au nom de son épouse.

A ces terribles révélations s’en ajoutaient de non moins terribles. Peter Pettigrew les avait trahis, rejoignant Voldemort, révélant leur lieu de villégiature, conduisant à leur assassinat. Il se mit à se méfier d’emblée de ses amis : Sirius et Remus étaient-ils vraiment droits ? Et Lily qui avait semblé si émue au récit des faits de Severus Rogue ? Et cette femme que Remus avait épousée ? Et l’épouse d’Harry ? Et… ? James ne parvenait plus à refréner sa méfiance envers tout le monde, mais il avait appris de la mort une certaine forme de prudence : il ne fallait rien montrer et enquêter sur tout le monde afin de trouver qui seraient les Peter Pettigrew de demain. Car Voldemort l’avait tué une fois, il pourrait très bien être tenté de recommencer.

Lorsque James revint au domicile familial après deux jours d’errance qui avaient terrorisé tout le monde, son épouse en premier lieu, il annonça tout de go sa décision de reprendre le combat contre Voldemort et son engagement indéfectible dans l’Ordre. Il vit le regard soulagé de Lily qui avait retrouvé son mari tel qu’elle l’avait connu. Emporté, décidé, un homme d’action. Pourtant, tout avait changé. Si James tentait de se maîtriser, l’ombre du soupçon planait sur chaque nouvelle rencontre qu’il faisait. Désormais désargenté (l’entreprise familiale avait été vendue à sa mort), il lui fallait aussi trouver un emploi pour assurer la subsistance de sa famille. James, qui avait toujours vécu une vie de rentier y vit l’occasion d’un nouveau commerce lucratif d’une part, mais surtout d’excellente couverture. Il annonça à tout le monde qu’il ouvrirait prochainement une agence de détectives privés ayant pignon sur rue à la fois dans le monde moldu et dans le monde sorcier, ce qui lui permettrait de surveiller pour le compte de l’ordre les agissements des uns et des autres et de se charger d’éventuelles missions que le ministère de la magie ne saurait accepter. Il pourrait ainsi mettre son bras au service de son fils avec lequel il est en liaison quasiment constante, tout en s’assurant une certaine indépendance lui permettant d’enquêter sur chacune des personnes de sa connaissance. Le seul qu’il dispensa de cette surveillance fut Harry : il lui faisait pleinement et entièrement confiance, et c’était probablement bien le seul. James était en outre poussé par un désir de « rattraper le temps perdu » avec son enfant, et c’était donc bien naturellement qu’il s’engagea à sa suite dans tous ses combats, se voulant un indéfectible soutien pour son fils aimé dont il était immensément fier.

En Octobre 2020, un nouveau malheur vint frapper la famille Potter : sa chère et tendre fut enlevée par Bellatrix Lestrange. James en profita pour ouvrir son agence Potter et associés et se lancer à corps perdu dans la traque de son aimée. Aidé des aurores et de ses propres recherches remonta sa piste jusqu’à une forêt d’Angleterre mais perdit sa trace après plusieurs mois de traque sans jamais découvrir, cependant, le repaire des mangemorts. Ce fut donc avec une douloureuse surprise qu’il apprit par un billet laconique de Severus Rogue, au matin du 10 janvier, que son épouse avait été retrouvée devant sa porte, et qu’elle était en vie en plus d’avoir participé à la capture de Bellatrix Lestrange. James fut alors tout à fait partagé entre la joie de revoir son épouse, sa fierté de savoir qu’elle avait participé à la capture de Bellatrix Lestrange, et la douleur féroce de sa découverte sur le pas de la porte de Severus Rogue. Pourquoi Rogue et pas lui ? Il était son mari après tout ?

Lorsque Lily rentra dans la journée, elle paraissait plus reposée que ce qu’il avait redouté, même si elle semblait encore très faible. Elle lui répondit que Severus Rogue avait pris soin d’elle sans avoir la moindre idée de l’embrasement de jalousie que cela ferait naître. Le couple se disputa plus vertement qu’il ne s’était jamais disputé à propos de Severus Rogue, de leur avenir, de la guerre, et Lily en profita pour lui annoncer tout de go qu’elle prenait un poste de professeur de Métamorphose à Poudlard à la demande de Minerva McGonagall alors que James s’apprêtait à lui proposer de se joindre à elle pour jouer les enquêteurs privés. S’en suivit un silence de mort, un claquement de porte, et trois jours loin de sa maison pour James. Il commençait à supposer que si Severus Rogue avait pu « retrouver » Lily, c’était peut-être que l’ancien mangemort était revenu auprès de son ancien maître et qu’il avait pu négocier sa libération. Quand à Bellatrix, peut-être était-ce une ruse de Voldemort ? Ou bien une façon de se débarrasser d’un serviteur qui ne lui était plus d’aucune utilité ?

Ce ne fut qu’au terme de la deuxième journée à Poudlard de Lily que les deux époux reprirent contact : un élève avait été tué… James sentit sa colère fondre comme neige au soleil, s’excusa platement, et eut une vraie conversation avec Lily qui s’était échappée quelques temps du château pour venir chercher du réconfort auprès des siens.





Hey, Evans ? Tu veux sortir avec moi ?




Le petit mot de la fin.
Surnom : Asao, c'est bien
Âge : ça a pas changé depuis Asao
Comment avez vous connu le forum ? : pas changé non plus
Comment trouves tu le forum ? : idem
Code règlement : Connor a dit oui !
Avatar emprunté :
Code:
Aaron Johnson [color=red]•[/color] James F. Potter



(c) SuperConnor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur Blood
Statut amoureux : Amoureux de Rose Weasley
Nombre de Gallions : 126
Parchemins écrits : 72
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Sam 7 Juil - 23:38
Re-bienvenue! ;)

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵

Scorpius Malfoy
I'm not like him...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Né moldu
Métier/Etudes : Professeur de Potions
Statut amoureux : Veuf
Nombre de Gallions : 309
Parchemins écrits : 109
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 8 Juil - 0:04
Tu connais la maison cheers

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵


gentleman

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de défense contre les forces du mal - prof de potions par intérim - directeur de Serpentard
Statut amoureux : Always hers
Nombre de Gallions : 1276
Parchemins écrits : 360
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 8 Juil - 0:11
J'ai super hâte de voir ce que tu vas pondre comme personnage avec les contraintes que l'on t'a filées ~ (c'est ça de perdre à une partie endiablée de jeux de société !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de Divination
Statut amoureux : Libre comme l'air
Nombre de Gallions : 564
Parchemins écrits : 234
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 8 Juil - 10:36
@Severus Rogue a écrit:
J'ai super hâte de voir ce que tu vas pondre comme personnage avec les contraintes que l'on t'a filées  ~ (c'est ça de perdre à une partie endiablée de jeux de société !)

Ce genre de teaser

En tout cas ça promet ! Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 8 Juil - 10:41
Merci à vous,

Alys : je me suis fait laminer à trois jeux de société hier au cours d'une soirée quelque peu alcoolisée (notamment par Lily qui est un démon, mais Sev' est pas en reste), j'ai donc écopé de quelques gages pour ce personnage que je m'en vais écrire pendant que les demoiselles émergent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 1273
Parchemins écrits : 552
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 9 Juil - 11:52
Re bienvenue, j'ai hate de voir ça *regarde Sev et Lily* vous êtes des sadiques

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵

Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, - Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, - La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de défense contre les forces du mal - prof de potions par intérim - directeur de Serpentard
Statut amoureux : Always hers
Nombre de Gallions : 1276
Parchemins écrits : 360
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 9 Juil - 11:56
Et on assume xD (cela dit, il s'est pas trop fait prier, ça va, et on lui a filé des gages qui permettaient de créer un perso cohérent)

Gages de Hiero':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 9 Juil - 12:50
Et en attendant, pendant que ça vanne sur les défis, y'en a qui finissent leur fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Née moldue
Métier/Etudes : Professeure de Métamorphose ; ex-Aurore - spécialisée en médicomagie
Statut amoureux : Mariée, un enfant, trois petits-enfants et un amant !
Nombre de Gallions : 572
Parchemins écrits : 152
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 9 Juil - 20:12
Rebienvenue ici !

Je m'offusque tout de même de tes insinuations : je suis tout sauf un démon ! Hâte de voir le monsieur Vasiliev en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Sixième année
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 480
Parchemins écrits : 318
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Mar 10 Juil - 11:44
J'ai hâte de voir ça en jeu ! même si Cae ne risque de ne pas t'aimer o/

Re-bienvenue ! c:

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵


Caecus Avery

‘‘ Tu connais des gens, toi, qui  pleurent quand on les embrasse ? ’’

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Mar 10 Juil - 23:01
Merci beaucoup ! J'ai, de même, hâte d'embêter ces pauvres petits étudiants de Poudlard qui n'ont rien demandé à personne et se permettent de troubler la quiétude des lieux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Sam 14 Juil - 16:29
Mille excuses de ma versatilité (ou de ma perméabilité aux suppliques de Lily et Severus, au choix), mais je signale ici un changement de personnage. Il paraît que Monsieur Potter est attendu ; je me permets donc d'entrer en lice pour le rôle.

Edit : j'en profite pour signaler que j'ai fini la fiche de Monsieur Potter, et que je ne cracherai pas sur la possibilité de changer de pseudo en "James Fl. Potter" (afin de ne pas faire de doublon avec mon rival sur le rôle). Merci beaucoup par avance.

Hésitez pas s'il faut des modifications.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de défense contre les forces du mal - prof de potions par intérim - directeur de Serpentard
Statut amoureux : Always hers
Nombre de Gallions : 1276
Parchemins écrits : 360
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Sam 14 Juil - 16:51
Monsieur Potter, votre vie va être un enfer <3 (Et sinon, je t'aime !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Né moldu
Métier/Etudes : Professeur de Potions
Statut amoureux : Veuf
Nombre de Gallions : 309
Parchemins écrits : 109
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Sam 14 Juil - 20:25
ou comment choisir un personnage drama feels corde au cou Laughing Laughing
ce choix de malade, apprête toi aux escarmouches avec la chauve souris <3
vivement voir le personnage en rp, ça promet d'être amusant

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵


gentleman

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 15 Juil - 11:08
Monsieur Rogue : je vous le rendrai bien, et avec toute la classe éclatante des Potter (tu vas morfler Snivelius !)

Thorn : exactement. C'est ce qu'on appelle un choix suicidaire mais éclairé xD J'ai hâte aussi de venir enquêter par ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Née moldue
Métier/Etudes : Professeure de Métamorphose ; ex-Aurore - spécialisée en médicomagie
Statut amoureux : Mariée, un enfant, trois petits-enfants et un amant !
Nombre de Gallions : 572
Parchemins écrits : 152
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 15 Juil - 21:01
Mon mari ! (y aura-t-il un twist dans le trangle amoureux James - Lily - Severus ? Lily fera-t-elle le bon choix ? Réponse au prochain rp ! )

Merci d'avoir pris ce personnage <3 (je te le répète depuis quarante huit heures, mais tant pis, je le redis !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : sang-Mêlé
Métier/Etudes : sans emploie.
Statut amoureux : Marié
Nombre de Gallions : 298
Parchemins écrits : 136
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 15 Juil - 22:35
Bienvenu ou re-bienvenu parmi nous mon cher Cornedru !

▿ ⬘ ▴ ◈ ▾ ⬙ ▵


Je réponds en #009933
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-vs-libra-corpus.forumactif.com/
Nature du Sang : inconnue de tous SECRET
Métier/Etudes : 4ème Année
Statut amoureux : Avec un serpentard
Nombre de Gallions : 3954
Parchemins écrits : 2285
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 15 Juil - 22:54
re - bienvenue sur TROV
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de défense contre les forces du mal - prof de potions par intérim - directeur de Serpentard
Statut amoureux : Always hers
Nombre de Gallions : 1276
Parchemins écrits : 360
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Dim 15 Juil - 23:11
(Naoooon, pas de plot-twist, Lily ! Mon amour ! Traîtresse ! Vois comme tu laisses désemparé ton potionniste préféré !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 16 Juil - 0:18
Mon épouse ! (plot twist : au lieu de célébrer le mariage de Severus et de Lily, on fait une cérémonie de renouvellement des voeux entre Lily et James... Et pour le fils ou la fille de Severus à venir... ma foi, il a déjà un père pourri, alors il faudra bien que je me charge de son éducation afin qu'il ne tourne pas mal !)

Je suis content que cela te fasse plaisir à ce point d'avoir un empêcheur de tourner en rond en rp !

Merci Remus. J'ai bien hâte de te donner la réplique =D

Monsieur Rogue, c'était pas Thorn Baggins le potionniste préféré de mon épouse ? Et si vous êtes si désemparé, allez donc vous consoler dans les bras de ce dernier, cela vous fera passer l'envie de vous emparer de ce qui ne vous y appartient pas pour y semer votre progéniture que je me ferai fort de vous soustraire afin d'y limiter les effets de votre déplorable influence !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de défense contre les forces du mal - prof de potions par intérim - directeur de Serpentard
Statut amoureux : Always hers
Nombre de Gallions : 1276
Parchemins écrits : 360
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 16 Juil - 0:27
Monsieur Potter... n'en déplaise votre charmante habitude de tirer des plans sur la comète, je puis vous assurer que je saurai conserver les faveurs gracieusement données par votre femme et élever moi-même notre enfant. Que Dieu - ou tout panthéon de votre choix - préserve ce dernier de votre mauvais exemple. Si, en revanche, vous pouviez avoir la délicatesse de trépasser lors de votre prochaine mission sur le terrain, l'humanité vous en saurait gré. Avec mes remerciements, très cher Monsieur Potter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Pur
Métier/Etudes : Enquêteur privé - membre de l'ordre
Statut amoureux : Marié (Lily), Père (Harry),Grand-père
Nombre de Gallions : 32
Parchemins écrits : 12
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 16 Juil - 0:50
Monsieur Rogue, tant de sarcasmes, et toujours le charisme fou d'un bigorneau échoué sous le pneu d'un semi-remorque. Ne vous en déplaise, j'ai à cœur de vous survivre, tout vieillard décati que vous êtes, et de me gausser sur votre tombe, mon épouse au bras.

(Et promis, je viendrai enquêter fréquemment dans votre gourbi afin de m'assurer qu'aucun poison n'y est vendu, ce serait dommage qu'une source anonyme vous colle les aurores au cul)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Professeur de défense contre les forces du mal - prof de potions par intérim - directeur de Serpentard
Statut amoureux : Always hers
Nombre de Gallions : 1276
Parchemins écrits : 360
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 16 Juil - 15:14
Monsieur Potter, dois-je vous rappeler que vous avez le même âge que le cacochyme aîné que je suis ? Dès lors, laissez ma tombe en paix et parlez-moi plutôt de la vôtre où je pourrais me faire fort de vous renvoyer.

(Vous me surestimez, Monsieur Potter, qu'est-ce qu'un pauvre potionniste comme je suis pourrait bien faire d'illégal dans sa boutique ? Par ailleurs, nous pourrions peut-être parler de l'entreprise Potter ? Il paraît qu'ils recrutent des potionnistes... Peut-être devrais-je songer à faire affaire avec ceux qui vous ont spolié de vos biens ?)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : pur
Métier/Etudes : Bibliothécaire
Statut amoureux : célibataire
Nombre de Gallions : 1534
Parchemins écrits : 167
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ? Lun 16 Juil - 15:32
après la finale France-Croatie, on joue le match Rogue-Potter

Mais pas sûr que Potter gagne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ?
Revenir en haut Aller en bas
Attends ? Potter ? Mais pourquoi tu te caches derrière ce journal troué ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Mais pourquoi tout le monde s'endort ?
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» Tu m'évites, maintenant? |Ft. Maël
» Mais pourquoi ? Je ne comprend pas. - Feat Cerfy [END]
» Tu peux être ami(e) avec une coccinelle ou une humaine, si tu veux. Mais pourquoi pas les deux en même temps ? 8D

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Return Of Voldemort :: The begining :: Choixpeau magique-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: