une nouvelle journée (libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Poudlard :: Quatrième étage :: Bibliothèque
avatar
Étudiante de Poudlard
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-vs-libra-corpus.forumactif.com/
Nature du Sang : inconnue de tous SECRET
Métier/Etudes : 4ème Année
Statut amoureux : Amoureuse - aucun ne l'a avoué à l'autre
Nombre de Gallions : 3799
Parchemins écrits : 2200
MessageSujet: une nouvelle journée (libre Lun 15 Jan - 11:22

Connor & Nauela


Les cours avaient repris à Poudlard. Elle avait repris assez rapidement le rythme, assimilait les nouvelles leçons et se perfectionnait en se rendant à la bibliothèque régulièrement. Elle avait envie ce jour là de perfectionner avant de se rendre à son nouveau cours de botanique, mais elle n’arrivait pas trop à se concentrer ses derniers temps.

Les livres pour elle était des bibles de savoir ; aussi, à peine le dernier cours fini, elle se dirigea d'un pas rapide vers la bibliothèque. Arrivée sur place, elle se rendit dans la rangée correspondant à la botanique. Le livre qu'elle voulait, elle le connaissait, il était relativement en hauteur. Elle se dirigea donc vers un escabeau afin de le récupérer.

Debout sur l'escabeau elle le récupéra ; elle passa la main dessus. Même à travers le livre, elle sentait une émanation de bonheur extrême. Elle descendit prudemment de son escabeau qu'elle rangea précautionneusement.

En regardant autour d'elle elle remarqua plusieurs étudiants qui comme elle venaient réviser ou faire des devoirs donnés par leurs divers professeurs. Son livre dans les bras, elle se dirigea vers une table, un sourire aux lèvres pour lire et plonger dans l'ouvrage.

Une fois assise, au milieu de la bibliothèque, elle l'ouvrit et se plongea profondément dans les tenants et les aboutissants de la botanique; elle sentait au fond d'elle que cette lecture lui permettrait un jour de sauver sa vie, des vies. Prise dans sa lecture elle ne percevait aucune approche, et l’arrivée du jeune homme.
e&a
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Elève de 7ème année
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 2290
Parchemins écrits : 779
MessageSujet: Re: une nouvelle journée (libre Sam 10 Fév - 17:21

ft. Nauela Scott

"Vraiment, Stevenson, tu n'avais que ça à foutre ?"


Quelques jours plus tôt.

Connor posa son sac de sport sur son lit, exténué. L’entraînement de Quidditch d’aujourd’hui avait été rude. Enfin, ce n’était pas comme si ça le gênait véritablement, en étant lui-même l’instigateur. Car après tout c’était ça d’être Capitaine : savoir préparer, pousser jusqu’au bout et permettre à ses joueurs de s’améliorer. Et après tout il savait que la progression de ses joueurs ne viendrait qu’à force de grands coups de pratiques intensives et il s’y tenait, malgré ses muscles endoloris et les vilaines courbatures qui pointeraient leur nez pas plus tard que le lendemain.
En vérité, cette manière d’infliger à son équipe des entrainements exigeants était aussi un moyen personnel pour éviter de se confronter à sa situation actuelle avec Siobhán. En effet, depuis l’incident, la batteuse l’évitait inlassablement et l’ignorait, et ce même lors des entrainements de Quidditch. Ce qui n’avait pas manqué ni d’être remarqué par Connor lui-même, ni par leurs coéquipiers. Et les questions commençaient à fuser : « C’est moi ou Siobhán t’ignore totalement ? », « Pourquoi vous ne vous parlez plus ? », « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? », « Vous vous êtes disputés ? », et tant d’autres. Et même si jusqu’ici le poursuiveur avait réussi à s’esquiver à chaque fois, il savait que la situation allait se compliquer. Ainsi, il trouva pour seule solution d’infliger des entrainements tels que les joueurs eux même n’auraient le temps de discuter entre eux. Et ce même après l’entrainement, durant le passage aux vestiaires. Bref, solution efficace, mais solution temporaire, et ça Connor le savait. Mais il espérait ainsi gagner du temps pour clarifier la situation avec Siobhán, et tenter tout son possible pour l’arranger.

Il soupira alors, s’affaissant sur son lit. Son corps était lourd et il sentait chacun de ses muscles tellement épuisé qu’il se demanda s’il arriverait un jour à se relever. Et bien sûr, ce fut à ce moment-là que la porte du dortoir s’ouvrit.

«
Ha tu étais là ! l’interpella quelqu’un. »

Le joueur de Quidditch soupira. Punaise,… jamais tranquille. Il tourna la tête vers l’arrivant mais resta tout de même allongé, reconnaissant à sa voix l’un de ses amis. Bien entendu c’était Stevenson, un septième année comme lui, l’air un peu gauche, toujours un peu mal dans ses baskets mais tellement tenace dès qu’un sujet l’intéressait qu’on le surnommait l’Huitre,  « car quand il veut te dire un truc, il te colle pire qu’un huitre à son rocher » se souvint mentalement et de manière enfantine Connor.

«
Manquait plus que lui… souffla à voix basse Connor, se passant les mains sur son visage. »

Rien que ce geste le fit grogner de fatigue. Punaise, qu’est-ce qu’il était épuisé. Il poussa un final soupir puis lança au nouvel arrivé :

«
Qu’est-ce que tu veux ?
- Rien, débuta l’autre tandis que Connor s’exaspéra mentalement : « Si c’est rien alors tu peux partir. ». Juste je viens de faire une petite découverte qui risque de t’intéresser… En fait, tu sais que j’ai en option Etude des Moldus.
- Oui et… ? s’impatienta le brun, cette fois-ci dardant son regard céruléen sur le pauvre Stevenson. »

Il constata alors que son ami tenait sous son bras un énorme livre à la reliure en cuir totalement abimée. Depuis quand Stevenson lisait ?

«
Bah cette semaine, on devait faire un devoir sur nos origines, conta Stevenson l’air pas du tout dérangé par l’humeur massacrante de Connor. Avec le contexte actuel, la prof a pensé qu’il serait bien que l’on fouille chacun dans nos arbres généalogiques pour que l’on se rende compte qu’en vérité bon nombres de sorciers avaient des moldus dans leurs lignés. Soit disant un devoir pour nous faire ouvrir les yeux, mais je pense surtout pour sensibiliser les élèves et éviter qu’il ne se fasse endiguer par les idées de Tu-sais-qui… il toussota-t-il sur le nom, gêné de devoir faire allusion au mage noir, ce qui fit lever les yeux au ciel au Stevens. Quoi que c’est un peu bête, non ? pensa-t-il subitement. Un mec susceptible de devenir un Mangemort n’aurait jamais pris Etude des Moldues, c’est grotesque, et-
- Abrége ! grogna Connor qui cette fois-ci avait bien fini par s’impatienter et l’avait sèchement coupé… En quoi ça me concerne ?
- He bien en fait, en faisant des recherches sur mon arbre généalogique, je suis tombé sur le tiens. Tu sais : Stevens, Stevenson, c’est pas trop éloigné. Et j’ai trouvé un truc intéressant.
- Laisse-moi deviner, rétorqua Connor, acide, tu as vu que mon grand-père était né-moldu. Pour ta gouverne, c’est pas nouveau et je ne l’ai jamais caché. »

En effet, Connor n’avait jamais eu honte de ses origines. Et même s’il comprenait qu’avec le retour des heures sombres, certains pouvaient en effet les cacher, lui avait toujours eu confiance en la légitimité de sa magie. Et celle de son grand père, bien entendu. L’homme avait été un employé important du ministère à son époque. Certes pas du niveau du Ministre de la Magie mais tout de même, il avait été l’un des Aurors ayant été chargés de ramener les premiers Mangemorts pour qu’ils soient jugés au Magenmagot suite à la première guerre des sorciers. Et ça peu de sorciers pouvant s’en targuer.

«
Oui mais pas que ! reprit quand même Stevenson, cette fois-ci un grand sourire sur ses lèvres. J’ai appris bien mieux que cela.
- Ha oui et quoi ? Que je descends d’un troll de montagne ou dieu je ne sais quelles conneries que tu vas encore m’inventer, ironisa Connor, définitivement exaspéré.
- Non,... ça aurait été très intéressant et aurait expliqué certaines choses, avoua son interlocuteur, moqueur, mais non désolé. En fait, il s’avère plutôt que tu as une cousine éloignée dans le château. »

Connor se releva sur ses coudes, les sourcils froncés. Stevenson afficha un sourire vainqueur. Il avait fini par l’intéresser.

«
Qu’est-ce que tu racontes ?
- Tiens regarde, c’est là-dedans. »
Stevenson s’approcha du lit de Connor en fouillant dans le gros bouquin qu’il tenait jusqu’ici sous son bras.


Retour à la librairie.

Quelques jours plus tard, Connor se trouvait à la librairie. Ce maudit fantôme de Mr. Binns leur avait demandé pour la semaine d’après un mètre et demi de parchemin sur la Révolution des Gobelins. Et bien entendu, vue la qualité de ses cours : personne n’avait pris de notes. Et encore moins le Poursuiveur qui s’impatientait à trouver de maudits bouquins sur le sujet. Pourtant, ce n’était pas comme-ci c’était l’un des événements les plus importants ayant impacté de manière considérable la vie de la communauté magique. Ha bah non hein !
Le brun commençait véritablement à s’énerver. Il faisait et refaisait le tour des étagères. A croire que la librairie avait été dévalisée de tous les livres sur le sujet. Quoi que, après réflexion, l’hypothèse était probable, si toute une promo avait eu le même sujet à rendre, et que personne n’avait le moindre le cours dessus. Après tout, à eux tous ils devaient bien être une quarantaine, et la librairie devait avoir environ le même nombre de livres sur le sujet.
Connor soupira et s’ébouriffa nerveusement les cheveux.

«
Vraiment… foutu Binns quoi ! grogna-t-il à voix basse, les dents serrées. »

Et ce fut au détour d’une des étagères qu’il aperçut au loin une jeune fille, portant les mêmes couleurs rouge et or que lui, plongée au milieu de la bibliothèque dans un bouquin à l’air particulièrement peu amusant. Il fronça le nez. C’était la fille que lui avait montré Stevenson à table des Gryffondor il y avait de ça quelques jours. Cette fameuse fille, qui d’après le même type, était sa cousine. Et à vrai dire il semblait avoir raison, puisqu’il était venu avec preuve à l’appui : un arbre généalogique à l’air tout ce qu’il y avait de plus authentique. Connor se souvint de l’instant…


Retour à quelques jours plus tôt.

« Comment elle s’appelle tu dis ?
- Nauela Scott.
- Connait pas, rétorqua Connor l’air dubitatif.
- Mais si, tu sais elle est en quatrième année, une fille plutôt jolie, les cheveux longs, châtains je crois…
- Ouais enfin, t’as conscience que tu es entrain de me décrire plus de moitié des nanas de l’école ?
- Non mais, tu ne vois vraiment pas ?... Mais si je suis sûr que tu l’as déjà vu à la table !
- Quoi ? Elle est à Gryffondor en plus ?
- Bah oui ! mais voyant que Connor n’arrivait toujours pas à mettre un visage sur la jeune fille à laquelle il faisait allusion, Stevenson soupira. Laisse, je te la montrerai à la table ce soir. »

Re-Retour à la librairie.

Le poursuiveur l’observa au loin. Alors comme ça il avait une cousine, certes assez éloignée mais tout de même, il y avait un lien. En fait, visiblement et d’après ce qu’avait compris Connor, le cousin de son grand-père, celui qui était né-moldu, était en fait le grand père de la jeune fille. Un lien tiré par les cheveux…

«
Il avait vraiment que ça à faire d’aller chercher ça Stevenson tout de même… soupira Connor. »

Mais il resta tout de même là, à observer la jeune fille. En fait, quand il avait appris l’existence de cette parenté, le jeune homme n’avait pas vraiment su s’il devait aller parler à la jeune lionne ou non. Après tout, même s’ils appartenaient à la même maison, ils ne s’étaient jamais parlé. Pas même pour des trucs stupides genre un jeu de cartes dans la salle commune. Rien, nada. Et puis bon, qu’est-ce qu’il y avait d’important dans tout cela ? Il ne s’était pas vu aller à sa rencontre, au milieu de toutes ses amis – surement tous de 4ème année et pas un qu’il ne connaissait - et lui dire : « Hey, on ne se connait pas mais je suis ton cousin au millième degré. ». Il trouvait ça ridicule. Mais surtout, la vraie raison avait été que son esprit avait été terriblement pris par une certaine petite batteuse qu’il avait du mal à se sortir de la tête. Et ses courbatures aussi, vu les entrainements de Quidditch qu’il s’imposait.

Mais là, il n’avait rien à faire. Franchement, entre le devoir de Binns et la curiosité d’une nouvelle parenté il n’y avait pas photo. Au diable ces foutus gobelins et leur révolte à la con ! Puis c’était l’occasion idéale. Elle était seule, alors que normalement elle était tout le temps accompagnée. Tout comme lui d’ailleurs. Sa curiosité avait définitivement été piquée.
Il s’approcha alors d’elle nonchalamment. Elle ne sembla pas le remarquer, trop intéressé par son livre. Arrivée à sa hauteur, il toussota, comme pour annoncer sa présence puis d’une voix faible – car ils étaient quand même dans la bibliothèque, et qu’il n’avait pas envie de s’attirer les foudres de la maitresse des lieux – il l’appela :

«
Nauela, c’est ça ? »








P.S. : Désolée de la longueur du post, mais je voulais vraiment expliquer comment il avait découvert qu’ils étaient parents. Au fait, les mots soulignés sont ceux pour les Défis du Pack Gallion.

Défis Réussis du Pack Gallion:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Étudiante de Poudlard
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-vs-libra-corpus.forumactif.com/
Nature du Sang : inconnue de tous SECRET
Métier/Etudes : 4ème Année
Statut amoureux : Amoureuse - aucun ne l'a avoué à l'autre
Nombre de Gallions : 3799
Parchemins écrits : 2200
MessageSujet: Re: une nouvelle journée (libre Mar 20 Fév - 22:28

Connor & Nauela


Elle était venue à la bibliothèque afin de pouvoir finir sa lecture d'hier. Elle avait adorait son livre et voulait vraiment le finir. Comment en était elle arriver là ? Rien de plus simple. Elle avait suivi sa meilleure amie, Rose Weasley hier à la bibliothèque. Cette dernière était encore en train de tout faire pour être comme à son habitude la première en dans toutes les matières. Nauela n'était pas dans cette optique là mais elle aimait tout de même s'instruire. Même l'autre jour, lors d'un cours, Rose avait été heureuse de pouvoir montrer à tous son arbre généalogie pour montrer et présenter chaque membre de sa famille. Lors de ces recherches, elle avait même aider Nauela qui pour son compte n'en savait pas beaucoup sur sa famille. Ses parents des moldus n'avaient pas jugé raconter l'histoire des Scott à leur fille. Avec l'aide de Rose, elle avait poursuivit ses recherches et avait appris qu'une partie de sa famille, certes lointaine, comportait des membres né sorciers .. des Scott et des Stevens .. Un nom avait attirer l'attention de sa meilleure amie, celui d'un certain Connor Stevens .. D'après elle, il était aussi à Poudlard .. et à Gryffondor .. Elle n'avait jamais eu l'occasion de le rencontrer ni de lui parler .. Cela l'intriguait quand même.
Elle était donc en plein lecture qu'elle n'avait pas fait attention à la présence d'un jeune homme. Mais elle fut sortit de sa lecture par la voix de celui ci qui l'interpelle.
Oui c'est bien mon nom .. Je peux vous aider ?
Elle ne savait pas quoi lui dire d'autres .. Elle n'avait pas eu l'idée de penser qu'il pouvait s'agir de Connor .. Peut etre aurait elle dû se renseigner sur lui depuis qu'elle eut connaissance de sa présence au sein de l'école. Il avait quand même un lien entre les deux étudiants. Elle lui sourit tout de même et avait qu'il puisse lui répondre elle tendit le bras en direction de la chaise libre pour l'inviter à s'assoir. Sans doute debout, il aurait attirer l'attention de la vieille chouette de la bibliothèque.



e&a
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nature du Sang : Mêlé
Métier/Etudes : Elève de 7ème année
Statut amoureux : Célibataire
Nombre de Gallions : 2290
Parchemins écrits : 779
MessageSujet: Re: une nouvelle journée (libre Jeu 22 Fév - 11:11

ft. Nauela Scott

"Vraiment, Stevenson, tu n'avais que ça à foutre ?"


La réponse de la jeune femme fit sortir un sourire moqueur au jeune homme. Mais il n’eut pas le temps de répondre qu’elle lui fit signe de prendre la chaise libre en face d’elle. Il lui sourit et accepta avec nonchalance, posant ses fesses sur la chaise en bois.

«
Tu sais, tu n’es pas obligé de me vouvoyer, je ne suis pas si vieux que ça, plaisanta-t-il dans un murmures qui trahissaient un certain amusement. »

Non pas qu’il se moquait d’elle, juste la réaction de la jeune fille paraissait beaucoup trop polie ; ce à quoi il n’était pas vraiment habitué sauf avec les premières années.

Il aperçut du coin de l’œil la vieille bibliothécaire, les bras chargés de livres –surement ceux rendus par les élèves ce matin – s’approcher des étagères juste derrière Nauela. Voyant que la jeune fille l’avait elle aussi remarqué, ils comprirent tous les deux qu’il fallait attendre un peu avant d’entamer la moindre conversation. Au risque de se faire mettre à la porte avec un bon coup de pied au derrière.

Il profita de cette attente pour examiner la jeune fille, étant maintenant plus près, cherchant la moindre ressemblance physique entre eux. Tout comme la plupart des gens de sa famille, elle avait elle aussi de grands yeux clairs. Elle possédait aussi un petit nez en trompette et de grandes lèvres pulpeuses, rappelant vaguement au jeune homme les traits d’une arrière-grand-mère dont le portrait était affiché dans un couloir chez ses grands-parents. Mais il se fustigea vite dans cette recherche absurde de traits en commun que les deux jeunes Gryffondor pouvaient partager. Après tout leurs liens étaient véritablement trop lointains pour qu’il y ait une quelconque véritable ressemblance.

En revanche, il se rendit compte d’une chose maintenant qu’il était proche d’elle : Stevenson avait raison sur un point ; elle était plutôt mignonne, pour ça il n’y avait aucun doute. Elle possédait un joli visage en cœur aux allures de poupin qui était encadré par de grands cheveux châtain clair faisant ressortir les couleurs rouge et or qu’elle portait. Il sourit à cette constatation. Si Stevenson passait autant d’attention sur ses cours que ce qu’il portait aux filles de l’école, il aurait sûrement de meilleurs résultats. Parce que vraiment, il les remarquait toutes.

Rien que la veille, quand une cinquième année – Adria O’neill se souvint Connor - s’était présentée à lui au sujet du post d’attrapeur libre dans l’équipe de Gryffondor, alors qu’il faisait son devoir d’enchantement que ce maudit Creslaw leur avait demandé, Stevenson n’avait pu s’empêcher de dire quelque chose. Non pas qu’il ait fait preuve d’une de ces remarques de personnages beaufs et déplacés. Juste une petite remarque un peu envieuse où il se plaignait « Moi aussi j’aimerais que de telles filles viennent m’accoster », sur le même ton qu’un enfant que l’on aurait privé de bonbons. Tous les garçons de septième année lui avaient lancé un regard rempli de pitié. Tous savaient que Stevenson n’était pas le garçon le plus charmant physiquement parlant de l’école, et qu’il n’arrivait pas non plus à véritablement parler aux filles. En fait, il ne savait pas vraiment mettre en avant le moindre potentiel qu’il pouvait avoir. Et ce malgré les efforts de ses amis qui y avaient pourtant travaillé, le mettant au défi de s’entrainer. Mais rien à faire, il était comme ça avec toutes les filles. Même le professeur de Divination, Mlle. Irvine, le mettait dans tous ses états.

Puis Connor revint à lui, se sortant de toutes ces divergences mentales auxquelles il s’était adonné. Le silence prolongé entre les deux Gryffondor commença à lui devenir pesant tout à coup. Voire un peu gênant. Heureusement pour eux, la bibliothécaire se fit soudainement quémander aux services du professeur d’alchimie, Regina Shackelbolt, qui semblait perplexe face au fait de ne pas trouver un livre dont elle avait besoin pour son prochain cours. Les deux femmes partirent alors, rayon Alchimie, laissant libre court à la conversation entre les deux jeunes gens.

Il n’en fallut pas plus d’une seconde pour Connor de lancer, toujours à voix basse en revanche :

«
Je ne sais pas si tu sais qui je suis mais je m’appelle Connor Stevens, et visiblement tous les deux on est cousins, déclara-t-il en s’étirant, un grand sourire sur le visage. »

Cette déclaration sembla sortir de nulle part, et l’effet amusa tant le jeune homme qu’il ne put alors s’empêcher d’ajouter :

«
Je ne savais pas que j’avais tant de moldus dans ma famille. »









Défis Réussis du Pack Gallion:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: une nouvelle journée (libre
Revenir en haut Aller en bas
une nouvelle journée (libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouvelle journée mais en tant qu'apprentie ! [pv : Nuage d'Espoir]
» Nouvelle Journée, Nouvelle Personne
» une nouvelle année-libre a tous-
» nouvelle journée au camp
» Une nouvelle alliée ? [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Return Of Voldemort :: Poudlard :: Quatrième étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: